La maison du Hameau vous accueille à la table des Loulouttes, et sa cuisine parfumée à l'accent des Sud multiples...

mercredi 1 novembre 2017

Quiche Fourzitout

Si dans la famille quiche, vous préférez comme moi la généreuse et bien garnie, alors cette opération  "vide frigo" est faite pour vous !



Ingrédients
  • Pâte brisée                                                                   
    • 200 gr de farine
    • 80 gr de beurre
    • 1 jaune d'oeuf
    • romarin, sel
  • Garniture     
    • 1 échalote
    • 2 courgettes 
    • quelques tranches de jambon
    • champignons de Paris
    • herbes à volonté
    • 2 oeufs
    • un peu de fromage râpé
    • 20 cl de crème fraîche
    • sel, poivre, ail en poudre
 Réalisation de la pâte

Sur le plan de travail, verser la farine en formant un puits au centre. Y déposer le jaune d'oeuf, parsemer de morceaux de beurre ramolli, saupoudrer légèrement de sel.

Fraiser la pâte ( pousser et écraser avec la paume de la main) d'abord soigneusement puis de manière plus énergique. Une fois l'ensemble des ingrédients bien mélangé, ramener la pâte vers le centre du plan de travail et la façonner en boule. Réserver au frais.


Préparation de la garniture


Échalote, courgettes, champignons et jambon sont détaillés en tout petits dés. Commencer par la cuisson des courgettes et échalotes dans un peu de beurre fondu. Remuer régulièrement, la préparation doit "accrocher" très légèrement.
Puis rajouter le jambon, les champignons, les herbes fraîches ou sèches choisies (estragon pour moi) et un peu d'ail en poudre. 
Saler, poivrer et faire cuire environ 30 minutes à feu doux. Faire refroidir.

Préparation de l'appareil à quiche
Dans un saladier, mélanger deux œufs entiers, la crème, le fromage râpé. Poivrer généreusement.


Mise en moule
Beurrer un moule à manqué à fond amovible (ce qui permet d'obtenir cette belle hauteur de croûte).
Étaler la pâte réfrigérée entre deux feuilles de papier cuisson. Y découper un cercle de la taille du fond de moule. L'y déposer.
Dans la pâte étalée restante découper des bandes qui formeront la croûte de la quiche.Les positionner soigneusement à la verticale contre les parois du moule, bien les assembler avec le fond. Retailler éventuellement le haut de la pâte pour obtenir quelque chose d'à peu près rectiligne. Mélanger l'appareil à la poêlée légumes-jambon, et verser dans le moule.



Cuire environ 40 minutes à 190 degrés. A mi cuisson, "déclipser " les parois du moule afin de faire colorer l'extérieur de la pâte.


dimanche 29 octobre 2017

Soupe Thai aux crevettes, coco et curry rouge

Je ne me lasse pas de ces saveurs exotiques qui vous titillent les papilles en les faisant voyager vers de lointaines contrées. Aujourd'hui encore, je vous emmène faire un petit tour dans l'ancien royaume du Siam avec cette soupe colorée, parfumée de coriandre et combava, relevée de piment et curry rouge, adoucie de lait de coco frais. 



Ingrédients pour 2 gourmands
  • environ 400 gr de crevettes 
  • 1 petite boite de Shiitake (champignons chinois)
  • coriandre et oignons (à volonté)
  • piment rouge
  • curry rouge thaï
  • ail en poudre
  • combava (facultatif)
  • lait de coco frais (un verre de taille moyenne

Préparation


Vos crevettes libérées de leur carapaces et parsemées de poudre d'ail reviennent tout d'abord dans un léger fond d'huile neutre, juste le temps de se colorer. 


Elles se mettent ensuite de côté, le temps que les lamelles de shiitake colorent à leur tour dans le fond de casserole qu'elles ont si subtilement parfumé.


5 minutes plus tard, alors que les shiitake commencent à se sentir bien seuls dans leur casserole, ils sont rejoints par les tiges de coriandre écrasées qui vont libérer ainsi tout leur parfum, vite rejoints par une pointe de curry rouge, de piment (à doser selon votre goût) et de petites rondelles d'oignons verts (la partie blanche).





Après quelques minutes de touillage, le tout, additionné de 60 cl d'eau, de la moitié des herbes fraîches ciselées et d'une feuille de kombava va constituer, au terme de 10 minutes de ballade à feu doux, ce fond de bouillon délicatement parfumé et pimenté juste ce qu'il faut.

Vos petites crevettes peuvent alors s'y plonger pour terminer leur cuisson, aussitôt rejointes par le lait de coco qui, outre son apport d'onctuosité que l'on aime tant, viendra adoucir les notes de curry et de piment. 

Veillez à ne pas prolonger la cuisson pour préserver la texture des crevettes et évitez de vilains yeux dans votre bouillon  ( chauffé trop longtemps, le lait de coco donnerait une apparence très "grassouillette" à votre plat).

Il ne vous reste qu'à verser cette petite merveille dans un joli bol, la parsemer du reste d'herbes fraiches et la déguster avant qu'elle ne tiédisse trop.

Enjoy !




samedi 7 octobre 2017

Croquettes de poisson Thaï

Parfumées, savoureuses, moelleuses et préparées en un tour de main, 
ces boulettes de poisson blanc aux saveurs d'ailleurs vous délecteront à souhait !




Ingrédients pour environ 15 portions
  • 400 gr de poisson blanc à chair ferme ( bec de canne pour moi)
  • 2 cs de pâte de curry rouge thaï (1 seule cs si vous craignez que çà pique un peu trop !)
  • 4 tiges d'oignons verts
  • feuilles de coriandre frais ciselé 
  • 2 gousses d'ail
  • 1 cs de sauce huître 
  • 1 cs de nuoc man
  • 1 pincée de levure chimique
  • 5 à 10 cl de lait de coco frais ( ou en boite si vous n'avez pas le choix 😕)

Déposer dans le bol d'un mixer le coriandre, les tiges d'oignons vert, et l'ail. Mixer, transvaser et réserver.

Découper la chair du poisson en petits cubes. La mettre dans le bol du mixer, rajouter la pâte de curry, la sauce huître, le nuoc man, le lait de coco, la levure ( la quantité de lait de coco rendra la texture des boulettes plus ou moins moelleuses). Mixer jusqu'à obtention d'une purée lisse, rajouter les herbes préalablement mixées et redonner un petit tour histoire de parfaire votre mélange.

 

Allumer votre four, le régler en chaleur tournante et préchauffer à 180 degrés.

Pendant ce temps, huiler un moule à muffins, le remplir avec la préparation. Cuire au four durant 20 à 30 minutes, suivant la taille des boulettes façonnées.

Cette véritable tuerie se déguste soit à la sortie du four, mais aussi tiède ou même froide, en apéro ou en plat principal suivant les quantités réalisées. Vous pourrez l'agrémenter d'une sauce légère à base sauce de soja, ail, oignons verts et gingembre.

Enjoy !


vendredi 29 septembre 2017

Gateau de chou vert

Si vous aimez le chou vert et que vous manquez d'inspiration, 
cette petite préparation devrait vous ravir !
 


 


Ingrédients (pour 3 à 4 personnes)

  • 1 petit chou vert
  •  100 g de farine
  •  1 oignon
  •  3 œufs
  •  un beau morceau de lard fumé (saucisse de Morteau pour moi)
  •  10 cl de lait
  •  70 g de fromage râpé
  •  un peu de romarin
  •  sel et poivre


     

    Préparation 
    Émincer le chou et l'oignon finement.
Faire chauffer un peu d'huile d'olive dans le fond d'une poêle, rajouter une bonne pincée de romarin. Y faire revenir les lanières de chou et d'oignon, saler, poivrer. Cuire le tout sans faire accrocher, jusqu'à ce que obteniez une préparation bien fondante (au moins 30 minutes). Réserver.

Découper le lard (ou saucisse) en petit cubes, faire revenir quelques minutes. Les rajouter au chou déjà cuit.

Fouetter les œufs avec le lait, la farine, le sel et le poivre. Ajouter le chou et le fromage râpé. Mélanger le tout, penser à vérifier l'assaisonnement. 



La texture de cette préparation se situe entre l'appareil à quiche et une pâte à cake.

Verser l'ensemble dans un plat allant au four et enfourner pour une heure de cuisson environ.


Cette petite chose toute simple vous ravira que vous le dégustiez tout juste sorti du four, tiède ou même froid.





dimanche 20 août 2017

Crumble exotique

Quelques mangues, papayes et petites bananes qui traînent dans un Umete suffiront à vous régaler en réalisant ce crumble aux accents exotiques ... on est d'accord pour dire que nos fruits tropicaux sont tellement goûteux qu'en règle générale ceux achetés au marché du samedi ne font pas long feu. 
Mais c'est sans compter sur les grandes fraîcheurs qui frappent nos îles en ce Juillet - Août et qui nous donnent le goût de les déguster autrement qu'en simple salade.
 



Ingrédients (pour un moule à cheese cake de 20 cm) 
  • 2 papayes
  • 2 mangues
  • 3 bananes
  • 1 citron vert
  • 60 gr de farine blanche
  • 40 gr de sablés bretons
  • 100 de beurre salé
  • 100 de sucre
  • quelques pincées d'épice à pain d'épice 

Préparation

La veille, préparer les fruits (à l'exception des bananes). Découper mangues et papayes en gros dés, les arroser du jus de citron et mettre au frais jusqu'au lendemain. Cette préparation permet de faire dégorger les fruits d'un surplus de jus qui détremperait le crumble lors de la cuisson. Le jour même, préparer le crumble :


  •  Dans un petit saladier, écraser les biscuits,
  • rajouter la farine puis le beurre (bien dur) en petits morceaux
  • les épices "pain d'épice"
  • malaxer le tout entre les doigts jusqu'à obtention d'un sable épais.
  • réserver au frais pour faire durcir

Cuisson

Déposer le moule sur une plaque à pâtisserie.

Tasser dans le fond la préparation de fruits égouttés auxquels ont été rajoutées les tranches de bananes.

Répartir sur le dessus la pâte à crumble en l'effritant du bout des doigts.



Enfourner dans un four préchauffé et cuire à 180 degrés durant environ une demi-heure.

Retirer du four et réserver. A déguster tiède ou froid, selon votre goût.



dimanche 30 juillet 2017

Poulet chasseur aux olives

Recette méridionale par excellence d'origine italienne, le "pollo alla cacciatora" est un poulet d'abord sauté, puis mijoté dans un concassé de tomates, enrichi de champignons, vin blanc, olives vertes
et herbes aromatiques. 





Ingrédients
  • 6 pilons de poulet
  • 1 boite de tomates pelées (1kg)
  • 500 gr de champignons (mélange champignons de Paris et cèpes)
  • 1 oignon émincé
  • 5 gousses d'ail
  • olives vertes
  • 2 à 3 verres de vin blanc sec
  • 1 bouquet garni
  • huile d'olive

Pour une dégustation le jour même, sachez qu'il vous faudra, entre préparation et cuisson environ 2 heures.



Commencer par saler et poivrer les morceaux de poulet, puis les rouler dans la farine. 

Verser un peu d'huile d'olive dans une sauteuse, la faire chauffer puis y déposer les morceaux de poulet. 

Régler le feu à doux de sorte que les surfaces croûtent sans brûler. 

Les faire dorer sur toutes les faces, puis les retirer du feu et les réserver.




Rajouter un peu d'huile d'olive dans le fond de la sauteuse, y verser oignons, ail, olives vertes, champignons émincés et enfin le bouquet garni. 

A l'aide d'une spatule bien gratter le fond pour récupérer les sucs de cuisson du poulet. Saler (attention les olives le sont déjà !) et poivrer. 

Faire revenir en remuant régulièrement jusqu'à obtention d'une jolie couleur dorée.  Réserver.

Vient maintenant l'étape du concassé de tomates. 

Bien égoutter les tomates, les faire revenir dans de l'huile  d'olive à feu vif avec de l'ail et le bouquet garni (retiré de la préparation précédente).

Saler, poivrer, rajouter un peu sucre si la préparation vous semble trop acide.

Laisser sur le feu en remuant régulièrement jusqu'à évaporation presque totale du liquide.

 
Une fois l'ensemble de ces préparations terminées, le remettre dans la sauteuse, arroser de vin blanc et laisser mijoter à feu très doux de 1h à 1h30 suivant la taille de vos morceaux de poulet.





mercredi 19 juillet 2017

Rillettes de sardine

Recette vide placard qui vous permettra d'improviser une petite grignote apéritive 
en seulement quelques minutes !



Ingrédients
  • une boite de sardine à l'huile
  • 2 à 3 cc de mascarpone ou crème fraîche épaisse
  • 1 demi citron vert
  • 1 pointe de curry


 Il vous suffira de 5 toutes petites minutes pour ouvrir une boite de sardines, écraser leur chair à la 
fourchette (perso je préfère çà à l'utilisation d'un mixer, et qui permet de garder une texture en bouche un peu plus riche qu'une mousse bien lisse), y ajouter un peu de mascarpone et d'allonger le tout du jus d'un demi-citron et d'une pincée de curry.


A réserver au frais quelques minutes avant de se lâcher en compagnie de quelques biscuits apéritifs.

Enjoy !

dimanche 30 avril 2017

Moules au vin blanc et curry vert thaï


Envie de moules mais fiu de les préparer en marinière ? 
Oui ? alors cette recette est faite pour vous !




Ingrédients pour 2 personnes
  • une quinzaine de moules en coquille ouverte (surgelées et précuites dans ce cas)ou des moules fraîches
  • 25 cl de vin blanc sec
  • 3 à 5 cl de crème fraîche
  • 1 oignon
  • beurre et huile d'olive
  • curry vert thaï
  • coriandre frais

Cuisson des moules

Si vous utilisez des moules fraîches

Mettre les moules dans une grande marmite. Ajoutez un verre d'eau ou de vin blanc sec, un peu d'oignon ou d'échalote émincés, et du persil ciselé. Couvrez et laissez 5 bonnes minutes à feu doux.
Égouttez et retirer les moules de leurs coquilles.  Réserver.

Si vous utilisez des moules en demi-coquilles donc pré-cuites.....vous n'avez rien à faire !
 


Préparation du fond de sauce

Ce fond peut être préparé bien avant de passer à table. Il vous suffira de le réchauffer à feu doux 10 minutes avant de servir votre plat.

Faire revenir une julienne d'oignon dans un mélange beurre, huile d'olive. Saupoudrer de curry et saler. Dès que le fond commence à se sécher, déglacer au vin blanc (juste une lichette).

Bien gratter le fond de la préparation à l'aide d'une spatule, puis verser le reste de vin.

Rajouter le coriandre ciselé, couvrir et laisser réduire à feu très doux.
 

 

Finition

5 minutes avant de servir, réchauffer la sauce à feu doux.

Retirer du feu, y rajouter les moules (qui vont juste prendre la bonne température) et un trait de crème fraîche.

Servir bien chaud, accompagné d'un riz blanc ou parfumé au curry.




samedi 29 avril 2017

Cheesecake aux asperges et truite fumée


Voilà une petite gourmandise rafraîchissante, préparée en un tour de main, laissez vous tenter  !



Ingrédients pour deux personnes
  • 75 gr de biscuites apéritif Tuc
  •  40gr beurre doux
  •  quelques noix
  •  225 gr de fromage Philadelphia ou de Délice Sachet
  •  1 petit bocal asperges vertes
  •  de la truite fumée
  •  1 oeuf
  •  ciboulette, estragon anisé
  • quelques graines germées (juste pour le dressage)
  •  sel, poivre
Bien que simple et rapide à préparer, il faudra s'y prendre à l'avance car ce petit trublion gourmand se déguste bien frais.

 

Préparation du biscuit

Intégrer le beurre bien ramolli et les noix concassées aux biscuits préalablement écrasés. Bien mélanger.

 
Découper deux ronds de papier sulfurisé d'une taille supérieure au diamètre des ronds à pâtisserie que vous allez utiliser. Poser les cercles (dont les parois intérieures auront été soigneusement beurrées) sur les disques de papier, et remonter les bords du papier à l'extérieur du cercle. Pour faire simple, chemiser les cercles à l'envers ! ainsi, le beurre, au moment de la cuisson de s'échappera pas et le fond "biscuiteux" sera croustillant à souhait.

Une fois cette opération terminée, remplir le fond du cercle de biscuit, bien tasser et mettre au frais.




Préparation de l'appareil

Dans un bol, mélanger le fromage et l’œuf battu. Ajouter les asperges bien égouttées, les lamelles de truites, les fines herbes ciselées, saler, poivrer.

 

Mise en cuisson

Récupérer les fonds de biscuits qui se reposaient au frais. Remplir le cercle de la préparation fromagée et enfourner à 180 degrés pour 35 minutes environ.

La cuisson terminée, faire refroidir à température ambiante puis réfrigérer pour au moins une heure.

Dégustation

Juste avant de passer à table, retirer les cercles. S'ils ont été bien beurrés, ils ne devraient pas accrocher. Si çà n'est pas le cas, aider vous d'une lame de couteau préalablement trempée dans de l'eau chaude.



Déposer sur le dessus de votre cheesecake des lamelles de truite, quelques graines germées et ........... régalez-vous !



coq au vin

Aujourd'hui nous étions, selon les services météo, en vigilance jaune - orange.... soit de la pluie et encore de la pluie. Rien de tel pour avoir envie de cuisiner un bon plat de chez nous, chaud et bien riche en sauce. Sauf que .... nous avons eu un temps superbe, voir photo en fin de recette ! 
Du coup, ben on l'a mangé quand même !




Ingrédients
  • à défaut de coq introuvable dans nos rayons, un poulet de Nouvelle-Zélande
  • un peu de cognac
  • 1 bonne bouteille de vin rouge
  • 15 cl de fond de veau
  • 200 gr de lardons fumés
  • 1 barquette de champignons frais
  • 3 branches de cèleri
  • 3 carottes
  • 1 oignon rouge
  • quelques zestes d'orange
  • 1 cs de farine
  • bouquet garni, sel, poivre
Préparation

La veille au soir, préparer la marinade en mélangeant le vin, le cognac, sel, poivre et le bouquet garni.
Y rajouter les morceaux de poulet, couvrir et mettre au frais.


Le lendemain, retirer le poulet de la marinade, bien l'égoutter.

 

Faire chauffer dans une sauteuse ou cocotte en fonte, un mélange beurre-huile.
Y déposer le poulet et le faire revenir. Saler, poivrer.
Une fois bien doré, le retirer et réserver.
Refaire la même opération avec les champignons, les réserver également une fois pré-cuits.
Et enfin, faire revenir le reste de la garniture (oignons, carotte, cèleri, lardons).
Saupoudrer la préparation de farine, jusqu'à ce qu'elle sèche un peu.
Ajouter alors la marinade après avoir retirer les zestes d'orange, le fond de veau.
Terminer en rajoutant le poulet.
Couvrir et laisser mijoter durant deux bonnes heures.





lundi 17 avril 2017

Saumon en croute ou mix entre koulibiac et saumon wellington

Quand une recette conventionnelle ne vous satisfait pas totalement, rien de mieux que de définir la sienne ! dans cette version du saumon en croûte, on gardera le saumon (bien sur!), les champignons et les épinards de la confection du Koulibiac, et on y ajoutera la mousse de saumon qui caractérise la version Wellington de notre affaire !






Ingrédients pour le feuilleté

  • deux filets de saumon frais (sans peau) 
  • 300 gr de champignons de Paris
  • 1/2 oignon blanc
  • quelques feuilles de jeunes épinards frais
  • 15cl de crème fraîche
  • 1 blanc d'oeuf
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1 lichette de vin blanc sec
  • sel, poivre, estragon frais
  • 2 disques de pâte feuilletée


Ingrédients pour la sauce d'accompagnement

  • 25 cl de crème fraîche
  • quelques filaments de safran
  • sel, poivre, curcuma





Préparation (environ 2 heures avant de passer à table)


Commencez par bien essuyer les morceaux de saumon avec du papier absorbant. Salez et poivrez des deux côtés puis réservez.

Dans le fond d'une poêle, faire fondre un morceau de beurre et y faire revenir l'oignon ciselé très finement. Lorsqu'il devient transparent, y ajouter les morceaux de champignons de Paris. Si vous les utilisez en conserve ou surgelés, les presser fortement avant de les mettre en cuisson, afin d'en extraire toute l'eau. Faire revenir jusqu'à coloration, salez, poivrez et réservez.

Une fois que le fond de la poêle commence à sécher, verser votre lichette de vin blanc (l'équivalent de 4 à 5 cuillères à café)  et laisser sur le feu encore quelques minutes.

Retirer le mélange oignons-champignons de la poêle et le mettre de côté.

Dans ce fond de poêle dans lequel reste un petit fond de liquide de la cuisson précédente, déposer les feuilles de jeunes épinards entières. 

Dès qu'elles commencent à se ramollir, les retirer du feu et réserver.

 

Passons maintenant au façonnage du saumon. Sur le plan de travail, déposer les filets l'un sur l'autre et les découper en leur donnant une forme rectangulaire régulière.

Récupérez les chutes de votre découpe, les détailler en petits morceaux et les mixer avec le blanc d'oeuf cru, un soupçon de vin blanc et environ 5 cl de crème fraîche. Salez, poivrer, ajouter quelques filaments de safran et quelques feuilles d'estragon frais.


Montage

Sur une plaque ou dans le fond d'un plat de cuisson (attention, le format doit vous permettre de le mettre au réfrigérateur avant cuisson), étaler un premier disque de pâte feuilletée.  Au centre, déposer un filet de saumon, puis le recouvrir de feuilles d'épinards, puis du mélange oignons-champignons et enfin de la mousse de saumon (elle doit être assez "compacte" pour ne pas dégouliner). Enfin, terminer ce montage par le dernier filet de saumon. Selon vos goûts, n'hésitez pas à donner un tour de sel et moulin à poivre entre chaque couche.


Une fois ce montage terminé, poser le deuxième disque de pâte feuilleté sur le dessus. Bien souder les bords. Récupérer l'excédent de pâte, la ré-étaler si nécessaire et en déposer une seconde couche sur le dessus de la préparation. La décorer suivant votre envie (festons, feuilles, marques légères avec le bout d'un couteau rond...). Enfin je vous dis çà, je vous rien, puisque je me suis cassée la tête à marquer le dessus de ma croûte .... marques qui ont subtilement disparues à la cuisson !!!). Pour finir, dorer au jaune d'oeuf soigneusement.

Une fois votre oeuvre terminée, l'admirer (oui, oui, c'est bien vous qui avez fait çà!) et ... la mettre au frais environ 30 minutes avant de lancer la cuisson.

Cette dernière se fait pour 35 minutes, dans un four préchauffé à 200 degrés.





Préparation de la sauce d'accompagnement

Elle se prépare à la dernière minute : une crème parfumée à l'estragon et au safran chauffée à point.

dimanche 12 mars 2017

Tarte fine crabe avocat pamplemousse anisé

Une envie de fraîcheur en cette belle journée ensoleillée, mais aucune envie de partir en cuisine !
alors on fait les fonds de frigo et placard et... le tour est joué ... bienvenue à la table des Loulouttes !


Temps de préparation : 30 minutes

Ingrédients :
  • 1 rouleau de pâte feuilletée
  • 1 avocat
  • 1 citron vert
  • 1 boite de miettes de crabe
  • 1 cs de mayonnaise bien relevée
  • 1 pamplemousse
  • estragon anisé
  • oignons verts ou ciboulette
  • huile d'olive, sel, poivre

Préparation

Dérouler la pâte feuilletée. La glisser entre deux plaques (ce qui évitera à la croute feuilletée de se déformer à la cuisson) et enfourner à 180 degrés. Au bout de 15 minutes, retirer la plaque du dessus et laisser dorer la surface. Sortir du four et réserver.



Pendant la cuisson de la pâte :
  •  écraser le chair de l'avocat à la fourchette, saler, poivrer et allonger d'un trait d'huile d'olive et du jus de citron. Mettre au frais.
  • égoutter la chair de crabe. La déposer dans un bol, saler, poivrer, ajouter la mayonnaise et bien mélanger. Terminer en rajoutant l'oignon vert et les feuilles d'estragon finement ciselées. Mettre au frais
  • trancher la chair de pamplemousse et en réserver quelques morceaux.
Dressage

Sur le fond de croute préalablement découpé, dresser à l'emporte pièces la purée d'avocats puis la chair de crabe.

A déguster à l'ombre des palmiers, avec vue sur mer... c'est encore meilleur !






dimanche 5 mars 2017

Pudding bananes, noix et chocolat

Recette économique par excellence, le pudding, avec un peu d'imagination, se transforme en encas terriblement addictif, çà vous tente ? 

Alors bienvenue à la table des louloutes !




Ingrédients
  • restes de pain pas encore rassi
  • 80 à 100 gr de beurre salé
  • 50 à 70 gr de sucre
  • 75 cl de lait
  • 3 oeufs entiers
  • 5 bananes
  • 50 gr de noix
  • quelques carreaux de chocolat


 Comme dans toutes les recettes de puddings, il vous faut découper votre pain en morceau mais sans supprimer la croute.

Faire fondre le beurre à feu doux et y faire revenir les morceaux de pain et les noix. Les laisser dorer en se gorgeant de beurre ( !!!!). Le feu reste doux jusqu'à ce que les bords des morceaux de pain deviennent bien croustillants. Retirer du feu et verser la préparation dans un grand saladier.

Y ajouter les bananes écrasées puis y verser le lait froid. Mélanger à la spatule, sans écraser les morceaux de pain. Remuer jusqu'à absorption complète du liquide. Puis ajouter les oeufs battus, bien mélanger à nouveau et enfin, râper le chocolat (avec une grosse grille).

Votre petit encas est prêt à passer au four, préchauffé à 180 degrés.

Le verser dans un moule à cake beurré et enfourner pour 45 minutes.

Dégusté tiède, les bords extérieurs seront encore croustillants, alors enjoy !




samedi 17 décembre 2016

les merveilles de Provence, oreillettes ou ganses de Noël

On ne quitte pas la Provence avec une recette typique de la période de noël qu'à la maison on appelle les merveilles mais aussi oreillettes ou ganses.



Ingrédients
  • 20 cl eau + 1 cs de saindoux ou l'équivalent en beurre
  • 4 oeufs entiers
  • 1 pincée de sel 
  • 2 cs de sucre blanc
  • 1,5 paquet de levure chimique
  • 700 g de farine blanche T65
  • parfum (au choix) : 2ccde rhum, ou zeste orange ou citron râpé, fleur d'oranger ...

La base de cette recette est une sorte de pâte à tarte plus riche en œufs qu'à l'accoutumée. 

Préparation de la pâte

Porter l'eau à frémissement. Retirer du feu et y rajouter le "corps gras", le sel ainsi que le parfum choisi. Réserver.
Battre les 4 œufs entiers, y rajouter l'eau "graissée et parfumée". Mélanger la levure à la farine. Verser petit à petit la farine dans le mélange d’œufs battus. Au début, mélanger au fouet. Quand la teneur du mélange ne permet plus son utilisation, laisser tomber le fouet et commencer le pétrissage à la main jusqu'à l'obtention d'une grosse boule de pâte qui va reposer à température ambiante pendant 30 minutes.Étaler la pâte finement (ce qui garantira un beau "croquant"en bouche), puis la découper en lanières ou carrés, découpée en son centre (ou pas) d'un petit cout de roulette ou lame de couteau.

Préparer l'huile de friture, porter à ébullition et frire les carrés de pâte en prenant soin qu'ils ne se touchent pas. Dès le début de la dorure les retourner, puis encore une minute (maxi) de l'autre côté. 

Retirer du bain de friture, égoutter, rouler dans le sucre et déposer dans une jolie corbeille.
Et là, alors qu'elles sont encore tièdes, craquantes et fondantes à la fois, je défie n'importe qui de se limiter à en gouter... juste une ! et je sais de quoi je parle ....

Bonne fêtes à tous mes lecteurs, et sachez profiter de ces moments précieux de partage et d'amour.


vendredi 16 décembre 2016

Les farfalles aux girolles de mamie Josette !

Pour encore une dizaine de jours, on oublie nos poissons crus polynésiens, terrines de la mer et autres desserts à base de fruits tropicaux, pour déguster une cuisine d'hiver, bien éloignée de nos habitudes culinaires, avec cette recette de maman/mamie: les farfalles aux girolles.

Pour apprécier à sa juste valeur ce plat goûteux, il faut connaître l'épopée de ce que j'appellerais l'étape du ramassage, car ici, les girolles ont été cueillies patiemment puis séchées. Cela se passe dans les gorges du Régalon, sur les berges abruptes et moussues qui bordent ce cours d'eau et sur lesquelles ces fichus champignons aiment bien se planquer !



Ingrédients
  •  une bonne poignée de girolles séchées
  • 10 à 15 cl de lait froid
  • 15 à 20 cl de crème fraîche (pour cuisson)
  • des farfalles ou autres types de pâtes
  • sel, poivre


Préparation

Verser le lait dans un saladier, y rajouter les girolles séchées. Les laisser se réhydrater pendant au moins deux heures.

Au terme de ce temps, mettre le lait et les girolles sur feu doux et laisser cuire doucement jusqu'à évaporation presque totale du lait. Ajouter alors la crème, saler, poivrer et laisser cuire sur feu très très doux pour environ 5 minutes (attention : crème "bouillue" crème foutue !)

Verser la préparation sur les pâtes égouttées et déguster sans attendre.